Retour à l’aperçu

Les orienteurs accomplissent une mission extraordinaire

« Des abus sexuels dans le sport ? Cela doit exister, mais sûrement pas chez nous ». Telle a été la réaction de bon nombre de fédérations sportives en 2004, lorsque Swiss Olympic et l’Office fédéral du sport ont lancé la campagne « Contre les abus sexuels dans le sport ! ».

Mais pour Judith Schmid, coureuse d’orientation passionnée, il était clair qu’aucune fédération ni aucun club ne pouvait exclure le risque d’être confronté un jour à ce thème délicat.

C’est pourquoi, avec son équipe, Judith Schmid a participé à l’élaboration d’un concept spécifique à la course d’orientation que tous les entraîneurs doivent s’engager à respecter en apposant leur signature. Ce concept doit inciter les personnes à agir ; non pas précipitamment, mais de façon réfléchie et proactive. Divers aide-mémoire adaptés aux responsables de club, aux moniteurs, aux entraîneurs ainsi qu’aux enfants, aux jeunes et aux athlètes contribuent par ailleurs à ce que ce thème ne tombe pas dans l’oubli. A partir de ce concept, on élabore également un guide pratique visant non seulement à avoir un effet préventif, mais aussi à définir concrètement la marche à suivre en cas d’abus sexuels.

Le concept s’est déjà révélé très utile et a permis au milieu de la course d’orientation de prendre davantage conscience de la problématique des abus sexuels. L’initiatrice du concept est particulièrement satisfaite de la collaboration au sein de l’équipe et du fait que la fédération se soit rendu compte qu’on ne peut pas fermer les yeux sur un sujet difficile qui a longtemps été tabou dans le sport.

Judith Schmid se dit également fière que son travail soit reconnu par Swiss Olympic. « J’aime la course d’orientation et je m’y consacre corps et âme. Si je peux apporter quelque chose à ce sport à ce niveau, je le fais avec plaisir. 

Sources des photos: Keystone / Judith Schmid
Share the Spirit
Partager le film